Archives 2002 - 2011

En route pour Pékin

mercredi 20 août 2008

Histoire d’une ascension fulgurante...

Olivier DONVAL - JPEG - 25.6 ko
Olivier DONVAL

Avant d’égrainer ici l’ascention fulgurante d’Olivier DONVAL, je me dois tout d’abord de commencer par ses débuts.

Olivier débute au club en 2001. Très vite, nous remarquons chez ce jeune des prédispositions intéressantes pour le tandem. Souffrant d’une rétinite pigmentaire appelée (syndrome USHER) qui réduit progressivement son champ de vision et son audition, le Landivisien Olivier Donval, âgé actuellement de 29 ans, kinésithérapeute dans un centre de rééducation parisien, (Ste-Marie) est bien décidé à prouver qu’il faudra compter sur lui pour l’avenir. Il participe à de nombreuses courses au cours desquelles il ne tarde pas à afficher ses ambitions. De 2001 à 2002 il progresse régulièrement piloté par des coureurs de bon niveau : Sébastien DRUTINUS, Ashby MONK(américain), Olivier WAZSCHECHEN. Pour sa première saison il devient vice-champion de France de poursuite sur piste, associé à Jean-Philippe MERET. Après avoir remporté trois victoires au niveau national en troisième catégorie, il a participé au Téléthon, parcourant (Pau-Paris) en décembre 2002. Avec un entraînement plus rigoureux et la collaboration d’Alexandre Bizet, un pilote d’expérience initié au tandem en 2000 par Candide CODJO avec lequel il fera 2 saisons, il accède à la première catégorie pour « supériorité manifeste » en avril 2003. Il gagne alors la course de Bayeux en mai. Le tandem est ensuite sélectionné pour l’équipe de France. Troisièmes du tour de Belgique, il devient vice-champion de France du contre-la-montre sur route, en juillet à Dijon. Sélectionnés pour les championnats d’Europe de course en ligne et de contre-la-montre, ils décrochent une médaille d’or méritée. En 2004, à CORREZE, associé à Alexandre BIZET ils sont champions de France sur route.

Le tandem vise les jeux paralympiques d’Athènes. Sa carrière à un haut niveau, bien que récente, montre une ascension impressionnante, particulièrement riche en victoires et places d’honneur. Le titre de champion d’Europe est une étape importante vers l’objectif qui lui tient à coeur : sa participation aux jeux paralympiques. Sélection qu’ils décrochent. Arrivant dans le très haut niveau, il se classe 3eme sur route et 10eme au Contre la Montre. Le cumule des 2 places le met à la 6eme place au général. Belle performance pour une première participation ? N’est-ce pas ! Après une année sabatique au cours delaquelle il tante de s’intéresser à l’athlétisme en compétition, il se rend bien vite compte qu’il n’est pas fait pour cette discipline sportive. Il reprend donc du service en 2006. A partir de là, tout s’enchaîne. Début 2007, il s’associe à Cédric JEANROCH avec lequel il gagne le critérium de Longchamp ; course organisée par le club en mars de chaque année. Ils prennent part au Tour de Belgique remportent et deviennent champion de France sur route en 2007. Pour des raisons professionnelles, Cédric JEANROCH ne peut poursuivre sa collaboration auprès d’Olivier. En novembre 2007 se déroulent en COLOMBIE, le championnat panaméricain ; épreuve à laquelle Olivier est biensûr sélectionné. John SACCOMANDI, excellent coureur F.F.C élite, déjà impliqué dans le tandem depuis 3 saisons dans un autre club n’hésite pas très longtemps lorsque le président du Paris-Tandem-Club le contacte afin de lui proposer de piloter Olivier pour la COLOMBIE. Bel équipage, au sein duquel règne l’amitié et la complicité. La preuve ! Ils gagnent. Après une mise en route difficile début 2008, pour des problèmes de roues très performantes mais trop légères, ils redressent rapidement le tir avant de voir leurs chances de sélection s’évaporer à jamais. Ils livrent un très beau combat lors de la course des Monédières (course internationale servant de sélection) face à une armada de tandems espagnols bien décidés à leur donner du fil à retordre. Lors des France-Route, ils raflent tout : course en ligne et contre la montre ; ne laissant rien aux autres. Il faut noter qu’en contre la montre, Olivier péchait un peu. Ça n’était pas sa tasse de thé. Que de progrès réalisés en si peu de temps ! Ses dents se sont allongées, maintenant il est fin prêt à faire parler la poudre.

Ils se préparent donc à embarquer pour PEKIN du 06 au 18 septembre prochain aux Jeux paralympiques de Pékin en tandem. Il sera le seul tandem parmi les sept athlètes handisports en cyclisme, qui s’en iront avec les 116 autres sportifs handicapés français à Pékin. Il s’entraîne désormais pour obtenir une médaille sur route et en contre-la-montre, terminer dans les huit premiers de la poursuite et bien figurer au kilomètre. En tout, quatre médailles seront possibles pour le jeune Landivisien.

Nous sommes de tout cœur avec eux ; nous leur disons bravo pour leur joli parcours et leur renouvelons notre total soutien. 2009 les verra s’aligner sur les championnats du Monde en Espagne.

Olivier Donval piloté par John SACCOMANDI - JPEG - 67.1 ko
Olivier Donval piloté par John SACCOMANDI

Tandem Le Vacon

Le blog de John Saccomandi

Portfolio

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0